Placer son argent pour obtenir un rendement mensuel

Placer de l'argent qui rapporte mensuellement

Introduction

Vous avez de l’argent de côté et vous cherchez à le faire fructifier pour obtenir un rendement mensuel intéressant ? Il existe de nombreuses options d’investissement qui peuvent vous rapporter plus de 2800 euros par mois. Dans cet article, nous vous présentons les meilleures options pour placer votre argent de manière efficace et rentable.

Pourquoi investir son argent ?

Investir son argent permet de le faire fructifier et de se constituer un patrimoine. Cela peut également vous permettre de générer des revenus complémentaires pour améliorer votre niveau de vie ou préparer votre retraite. Il existe de nombreuses options d’investissement, chacune présentant des avantages et des inconvénients. Il est important de bien réfléchir à vos objectifs et à votre tolérance au risque avant de choisir un investissement.

Les différentes options d’investissement

Il existe de nombreuses options d’investissement qui peuvent vous rapporter un rendement mensuel intéressant. Voici quelques exemples :

  • L’immobilier locatif : en achetant un bien immobilier et en le louant, vous pouvez obtenir un rendement mensuel régulier. Pour maximiser votre rendement, il est important de bien choisir l’emplacement du bien et de bien évaluer le marché locatif.
  • Les actions : en investissant dans des actions d’entreprises, vous pouvez obtenir un rendement intéressant sous forme de dividendes. Il est important de bien choisir les actions dans lesquelles vous investissez et de suivre l’évolution du marché.
  • Les obligations : en prêtant de l’argent à une entreprise ou à un État, vous pouvez obtenir un rendement sous forme d’intérêts. Les obligations sont généralement considérées comme moins risquées que les actions, mais leur rendement est généralement plus faible.
  • Les fonds communs de placement : en investissant dans un fonds commun de placement, vous pouvez diversifier votre portefeuille et réduire votre risque. Les fonds communs de placement sont gérés par des professionnels et peuvent investir dans différents types d’actifs (actions, obligations, etc.).

Il existe de nombreuses autres options d’investissement, telles que les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), les assurances-vie, les livrets d’épargne, etc. Il est important de bien se renseigner et de comparer les différentes options avant de faire un choix.

Dans la suite de cet article, nous vous présentons les meilleures options d’investissement pour obtenir un rendement mensuel intéressant.

Les meilleures options d’investissement pour un rendement mensuel

L’immobilier locatif

L’immobilier locatif est une option d’investissement intéressante pour obtenir un rendement mensuel régulier. En achetant un bien immobilier et en le louant, vous pouvez percevoir des loyers tous les mois. Pour maximiser votre rendement, il est important de bien choisir l’emplacement du bien et de bien évaluer le marché locatif.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement locatif brut moyen en France : 5,5%
  • Rendement locatif net moyen en France : 3,5%
  • Prix moyen au mètre carré en France : 3 300 euros

Il est important de noter que l’immobilier locatif nécessite un investissement initial important et peut comporter des risques (vacance locative, impayés de loyer, etc.). Il est donc important de bien se renseigner et de bien évaluer les risques avant de se lancer.

Les actions à dividendes élevés

Investir dans des actions d’entreprises qui versent des dividendes élevés peut être une option intéressante pour obtenir un rendement mensuel régulier. Les dividendes sont des versements effectués par les entreprises à leurs actionnaires en fonction de leurs bénéfices.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement moyen annuel des actions à dividendes élevés : 4%
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction de l’action
  • Risque : élevé

Il est important de noter que les actions à dividendes élevés présentent un risque plus élevé que les autres types d’investissement. Il est donc important de bien se renseigner et de bien évaluer les risques avant de se lancer.

Article à voir : ETF dividende PEA

Les obligations à haut rendement

Les obligations à haut rendement, également appelées « junk bonds », sont des titres de créance émis par des entreprises présentant un risque de crédit élevé. Ces obligations offrent un rendement plus élevé que les obligations classiques en raison du risque plus élevé qu’elles présentent.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement moyen annuel des obligations à haut rendement : 6%
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction de l’obligation
  • Risque : élevé

Il est important de noter que les obligations à haut rendement présentent un risque plus élevé que les autres types d’investissement. Il est donc important de bien se renseigner et de bien évaluer les risques avant de se lancer.

Les fonds communs de placement à revenu fixe

Les fonds communs de placement à revenu fixe sont des fonds d’investissement qui investissent dans des titres de créance (obligations, billets de trésorerie, etc.). Ces fonds offrent un rendement régulier sous forme de coupons (intérêts) et présentent un risque modéré.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement moyen annuel des fonds communs de placement à revenu fixe : 3%
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction du fonds
  • Risque : modéré

Il est important de noter que les fonds communs de placement à revenu fixe présentent un risque modéré. Il est donc important de bien se renseigner et de bien évaluer les risques avant de se lancer.

Les SCPI : placer de l’argent qui rapporte mensuellement

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont des sociétés qui collectent des fonds auprès d’investisseurs particuliers et institutionnels pour investir dans l’immobilier locatif. Les SCPI permettent aux investisseurs de percevoir des loyers sans avoir à gérer directement un bien immobilier.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement moyen annuel des SCPI : 4,4%
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction de la SCPI (généralement entre 1 000 et 5 000 euros)
  • Risque : modéré

Il existe différents types de SCPI : les SCPI de rendement, qui investissent dans l’immobilier locatif d’entreprise (bureaux, commerces, entrepôts, etc.) et les SCPI fiscales, qui permettent de bénéficier de réductions d’impôt en échange d’un investissement dans l’immobilier locatif résidentiel.

Les SCPI présentent de nombreux avantages :

  • Elles permettent de percevoir des loyers réguliers sans avoir à gérer directement un bien immobilier
  • Elles offrent une diversification géographique et sectorielle de l’investissement
  • Elles permettent de mutualiser les risques avec d’autres investisseurs
  • Elles sont accessibles à partir de montants relativement faibles

Il est important de noter que les SCPI présentent également des inconvénients :

  • Les frais de gestion peuvent être élevés (généralement entre 8 et 10% des loyers perçus)
  • Le rendement n’est pas garanti et peut varier en fonction de l’évolution du marché immobilier
  • Les SCPI sont des placements à long terme (généralement entre 8 et 15 ans) et il peut être difficile de revendre ses parts rapidement en cas de besoin

Les placements financiers à court terme qui rapporte tous les mois

Il existe également des placements financiers à court terme qui peuvent offrir un rendement mensuel intéressant. Ces placements présentent généralement un risque plus faible que les investissements à long terme, mais leur rendement est généralement moins élevé.

Le livret A

Le livret A est un produit d’épargne réglementé, sans risque et défiscalisé. Il permet de placer son argent à court terme et de le retirer à tout moment sans frais. Le taux d’intérêt du livret A est fixé par l’État et est actuellement de 0,5%.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement annuel brut : 0,5%
  • Montant minimum d’investissement : 10 euros
  • Risque : nul

Il est important de noter que le rendement du livret A est très faible et qu’il est soumis à un plafond de versement (22 950 euros).

Le compte à terme

Le compte à terme est un placement financier qui consiste à bloquer son argent pendant une durée déterminée (généralement entre 1 et 5 ans) en échange d’un taux d’intérêt fixe. Le taux d’intérêt est généralement plus élevé que celui du livret A, mais il est soumis à un risque de taux (le taux d’intérêt peut baisser pendant la durée du placement).

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement annuel brut : variable en fonction de la durée du placement et de l’établissement bancaire (généralement entre 0,5% et 2%)
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction de l’établissement bancaire (généralement entre 1 000 et 10 000 euros)
  • Risque : faible à modéré

Il est important de noter que le compte à terme présente un risque de taux et que l’argent placé est bloqué pendant la durée du placement (il est généralement possible de retirer son argent avant la fin du placement, mais cela entraîne des pénalités).

Les fonds monétaires

Les fonds monétaires sont des fonds d’investissement qui investissent dans des titres de créance à court terme (moins d’un an). Ils offrent un rendement régulier et présentent un risque très faible.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement annuel brut : variable en fonction du fonds (généralement entre 0,1% et 0,5%)
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction du fonds (généralement entre 1 000 et 10 000 euros)
  • Risque : très faible

Il est important de noter que le rendement des fonds monétaires est très faible et qu’il est soumis à des frais de gestion.

Les placements alternatifs

Il existe également des placements alternatifs qui peuvent offrir un rendement mensuel intéressant. Ces placements sont généralement moins connus du grand public et peuvent présenter un risque plus élevé que les placements traditionnels. Il est important de bien se renseigner et de bien évaluer le risque avant de se lancer.

Le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier consiste à investir dans des projets immobiliers en échange d’une rémunération sous forme de loyers ou de plus-values. Les plateformes de crowdfunding immobilier permettent aux investisseurs de participer à des projets immobiliers à partir de montants relativement faibles.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement moyen annuel du crowdfunding immobilier : 9%
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction de la plateforme (généralement entre 1 000 et 5 000 euros)
  • Risque : élevé

Il est important de noter que le crowdfunding immobilier présente un risque élevé et qu’il est possible de perdre une partie ou la totalité de son investissement.

Les groupements fonciers viticoles

Les groupements fonciers viticoles (GFV) sont des sociétés civiles qui achètent et gèrent des vignobles. Les investisseurs peuvent acheter des parts de GFV et percevoir des revenus sous forme de loyers ou de plus-values en fonction de l’évolution du marché du vin.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement moyen annuel des GFV : 2% à 4%
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction du GFV (généralement entre 5 000 et 10 000 euros)
  • Risque : modéré

Il est important de noter que les GFV présentent un risque modéré et qu’il est possible de perdre une partie ou la totalité de son investissement en cas de mauvaise gestion du vignoble ou de baisse du marché du vin.

Les placements dans les énergies renouvelables

Les placements dans les énergies renouvelables (éolien, solaire, etc.) consistent à investir dans des projets de production d’énergie renouvelable en échange d’une rémunération sous forme de loyers ou de plus-values. Ces placements présentent un risque modéré à élevé et peuvent offrir un rendement intéressant.

Voici quelques chiffres clés :

  • Rendement moyen annuel des placements dans les énergies renouvelables : variable en fonction du projet (généralement entre 4% et 8%)
  • Montant minimum d’investissement : variable en fonction du projet (généralement entre 1 000 et 10 000 euros)
  • Risque : modéré à élevé

Les risques à prendre en compte avant d’investir pour un rendement mensuel

Avant de se lancer dans un investissement pour un rendement mensuel, il est important de prendre en compte les risques associés à chaque type de placement. Voici quelques risques à considérer :

Le risque de perte en capital

Le risque de perte en capital est le risque de perdre une partie ou la totalité de son investissement. Il est présent dans la plupart des placements, à l’exception des placements sans risque comme le livret A. Il est important de bien évaluer son profil d’investisseur et de diversifier ses placements pour réduire ce risque.

Le risque de liquidité

Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir revendre rapidement son placement en cas de besoin. Il est présent dans certains placements comme l’immobilier locatif ou les fonds d’investissement à long terme. Il est important de bien évaluer ses besoins de liquidité avant d’investir et de choisir des placements qui correspondent à ses besoins.

Le risque de taux

Le risque de taux est le risque que les taux d’intérêt augmentent ou baissent, ce qui peut avoir un impact sur la valeur de certains placements comme les obligations. Il est important de bien évaluer le risque de taux avant d’investir dans des obligations ou des fonds d’investissement qui investissent dans des obligations.

Le risque de change

Le risque de change est le risque que la valeur d’une devise étrangère fluctue par rapport à la devise de référence, ce qui peut avoir un impact sur la valeur de certains placements comme les actions ou les obligations étrangères. Il est important de bien évaluer le risque de change avant d’investir dans des placements libellés dans une devise étrangère.

Le risque de contrepartie

Le risque de contrepartie est le risque que l’émetteur d’un placement (une entreprise, un État, etc.) ne soit pas en mesure de rembourser sa dette ou de verser les intérêts prévus. Il est présent dans certains placements comme les obligations ou les fonds d’investissement qui investissent dans des obligations. Il est important de bien évaluer le risque de contrepartie avant d’investir dans ces types de placements.

Les avantages et inconvénients des différents investissements

Chaque type de placement pour un rendement mensuel présente des avantages et des inconvénients qu’il est important de prendre en compte avant de se lancer.

Les placements financiers à court terme

Les avantages

  • Rendement régulier et prévisible
  • Risque faible
  • Liquidité élevée

Les inconvénients

  • Rendement faible par rapport aux placements à long terme
  • Risque d’inflation

Les placements financiers à long terme

Les avantages

  • Rendement potentiellement élevé
  • Diversification du portefeuille
  • Possibilité de bénéficier de l’effet de levier

Les inconvénients

  • Risque élevé
  • Liquidité faible
  • Frais de gestion élevés

Les placements alternatifs

Les avantages

  • Rendement potentiellement élevé
  • Diversification du portefeuille
  • Possibilité de bénéficier de niches fiscales

Les inconvénients

  • Risque élevé
  • Liquidité faible
  • Frais de gestion élevés
  • Manque de transparence

Les placements immobiliers

Les avantages

  • Rendement régulier et prévisible
  • Diversification du portefeuille
  • Possibilité de bénéficier de l’effet de levier
  • Avantages fiscaux

Les inconvénients

  • Risque élevé
  • Liquidité faible
  • Frais de gestion élevés
  • Contraintes de gestion locative
enzo rédacteur patrimoine pour tous

Enzo

Passionné depuis toujours par la finance et l’investissement, j’ai décidé de mettre mon expérience au service.
Mon objectif : vous aidez à développer votre patrimoine

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *